Nuit Bis de la Scala

 

Samedi 29 juin à partir de 14h00 

Le Jour du Bis - 7ème édition 

Assistez à 4 projections exceptionnelles de classiques à découvrir ou redécouvrir

Le pass marathon pour les 5 films : 22€ - Un film au choix : tarif habituellement en vigueur

 

 

 

-A A +A

14h00            PERVERSION STORY   -avant première- Tout public

De Lucio Fulci (Italie-Espagne-France) avec Jean Sorel & Marisa Mell . Thriller. VOST DCP  1h47 1969

https://www.youtube.com/watch?v=2jBr_gycf5s

En proie à des difficultés financières, le célèbre et volage chirurgien Dr Dummurier semble voir le bout du tunnel avec le récent décès de son épouse asthmatique et l’arrivée d’une belle prime d’assurance… Mais un soir, alors qu’il dîne avec sa maitresse, il apprend l’existence d’une boite de Strip-tease où officie une certaine Monica Weston dont la ressemblance avec son ancienne femme est pour le moins troublante… Jusqu’alors habitué aux comédies (avec quelques notables incursions dans le western et le film d’aventure), Lucio Fulci se lance sur les traces de Hitchcock avec ce proto-giallo avant-gardiste qui contient déjà en lui la plupart des obsessions du futur réalisateur de L’au-delà.

16h15           L’EMMUREE VIVANTE     -avant première-  Interdit aux - 12ans

https://www.youtube.com/watch?v=WQ_Dt18IV70

De Lucio Fulci (Italie) avec Jennifer O’Neill & Marc Porel. Giallo VOST DCP 1h36 1977

Interpellée par une de ses récentes visions morbides, la médium Virginia Ducci se rend dans l'ancienne maison de son mari et y découvre un squelette emprisonné dans l'un des murs. Pour cette femme douée de clairvoyance, la raison s'effrite alors aussi vite que le crépi. Aidé d'un expert en paranormal, elle va tout mettre en œuvre pour résoudre ce mystère... On continue à décrypter l’œuvre de Lucio Fulci avec cette Emmurée Vivante (en copie restaurée bien sûr !) qui doit beaucoup à l’interprétation sans faille de la star d’un été 42, à la partition incroyable de Fabio Frizzi (réutilisé dans le Kill Bill de Tarantino) et aux écrits d’Allan Edgar Poe… Angoissant et claustrophobe

 20h00          THE DEAD DON’T DIE

https://www.youtube.com/watch?v=x_PFTO_EAsE

De Jim Jarmusch (Etats-Unis) avec Bill Murray & Adam Driver. Horreur. VOST DCP 1h43 2019

Dans la petite ville paisible de campagne de Centerville, les habitants sont attaqués par des morts fraichement sortis de leurs tombes… Trois policiers et une mystérieuse Écossaise vont faire équipe pour tenter de repousser cette invasion… Présenté à l’ouverture du festival de Cannes 2019, The Dead Don’t Die donne à Jim Jarmusch l’occasion de malmener le mythe du zombie après avoir réglé son compte à la figure du vampire dans son Only Lovers Left Alive réalisé en  2013 et salué par l’immense majorité des critiques... Alors même si ces dernières se montrent plus sévères avec cette nouvelle incursion dans le fantastique, il faut bien admettre qu’on s’y amuse autant que dans Bienvenue à Zombieland.

22h15            4 MOUCHES DE VELOURS GRIS    -avant première- Interdit aux - 12ans

De Dario Argento (Italie) avec Mimsy Farmer & Bud Spencer. Giallo. Vost DCP  1h44 1971

https://www.youtube.com/watch?v=-nOgm9nJWZk

Par un mauvais concours de circonstances, le batteur Roberto Tobias tue accidentellement un mystérieux individu sous le regard d’un inconnu masqué. Celui-ci, l’ayant pris en photo l’arme du crime à la main, va le harceler et le menacer sans pour autant se livrer à un chantage. Sur les conseils de son ami Diomede, notre marteleur de fûts engage le détective privé Arrosio.  Vous pensiez vraiment qu’on allait vous épargner d’un énième Argento ? Avouez que ce serait dommage de faire l’impasse sur le dernier volet de la trilogie animalière du maitre du giallo ! A souligner la présence au générique de Jean-Pierre Marielle. Notre façon à nous de lui rendre hommage.

 

0h15      LA LONGUE NUIT DE L’EXORCISME  -avant première- Interdit aux - 16 ans

De Lucio Fulci (Italie) avec Florinda Bolkan & Barbara Bouchet. Horreur. VOST DCP 1h45 1972

https://www.youtube.com/watch?v=j5SU8YrNN5o

La petite ville d'Accendura est en émoi suite à la disparition de Bruno, un jeune garçon de douze ans. Lorsqu'une rançon est demandée à ses parents, de pauvres paysans, la police organise une embuscade et capture Barra, le simplet du village. Ce dernier clame son innocence mais finit par avouer où se trouve le corps de l'enfant. Il assure que Bruno était déjà mort et qu'il n'a fait que l'enterrer avant d'essayer d'extorquer ses parents…  Nul exorcisme dans ce chef d’œuvre brutal et dérangeant du regretté Lucio Fulci. Un film sombre, désespéré, mélancolique avec des accès de violence encore jamais vus à cette époque. Du grand cinéma transalpin

 

 

 

 

 

 

 

 

-A A +A

 

 

Newsletter

Site Réalisé par

Intuitiv Secteur Public